Aïcha Van Dun défend le droit des citoyens à un service de d’autobus fiable

Courtoisie

La candidate du Parti québécois dans la circonscription de Repentigny, Mme Aïcha Van Dun, propose deux mesures afin d’améliorer l’accès à un service de transport en commun fiable. Elles arrivent alors que ses citoyens vivent actuellement une crise avec le transporteur Exo.

Premièrement, des investissements de 300 millions à 1 milliard de dollars par ville pour développer le transport collectif dans les municipalités importantes comme Repentigny est sa première mesure. Ensuite, la candidate péquiste continue d’appuyer la PasseClimat qui donnerait accès à tous les services de transport en commun au Québec pour un montant de 1 $ par jour.

« Ce n’est pas normal qu’une femme enceinte soit forcée de marcher une heure et demie parce l’autobus déborde à son arrivée au Terminus Repentigny. Ce n’est pas normal qu’Exo suggère à la direction du Cégep de Lanaudière L’Assomption d’organiser en urgence du covoiturage pour limiter les conséquences des bris de service sur les étudiants […] », a-t-elle confiée. 

La candidate estime qu’il faut intervenir dans le secteur des transports, car c’est dans ce milieu que se trouve le plus grand potentiel de réduction des émissions de GES. Cependant, elle estime que le service d’autobus s’est détérioré dans la couronne Nord de Montréal sous la gouverne de la CAQ. Tout en prenant en considération la pénurie de chauffeurs qui engendre les constants bris de service du transporteur, elle se questionne sur sa capacité à redresser la situation.