Aide de 25 M$ aux centres-villes : La grogne se fait sentir à Joliette

Le gouvernement du Québec a annoncé hier une enveloppe de 25 M$ à 19 centres-villes de la province afin de les appuyer dans leur relance économique. Toutefois aucun centre-ville lanaudois ne figure sur cette liste.

À Joliette, la grogne s’est fait sentir, alors que plusieurs acteurs se sont  rassemblés au centre-ville afin de dénoncer cette annonce. Tout d’abord, la présidente de la Société de développement du centre-ville de Joliette, Mariève Gagnon, a mentionné être déçue de cette décision, ajoutant tenter de comprendre pourquoi il ne fait pas partie de cette liste.

Mariève Gagnon

Quant à la Chambre de Commerce du Grand Joliette, sa présidente Jade Poitras Bessette trouve cette décision « très discutable ».

Jade Poitras Bessette

Pour ce qui est de la député de Joliette, Véronique Hivon, cette décision est autant « inexplicable qu’inexpliquée », renchérissant  sur le fait que Lanaudière est demeurée en zone rouge d’octobre à mai.

Véronique Hivon

Enfin, représentant la Ville de Joliette, le conseiller Luc Beauséjour a indiqué que la  Ville aurait du être considérée dans l’équation et trouve inacceptable son omission.

Luc Beauséjour