Conte-moi la pierre et la poussière tout l’été au centre-ville de Joliette

À la suite d’une résidence d’écriture à la Société d’histoire de Joliette, l’autrice lanaudoise Caroline Fortin s’est inspirée de cinq bâtiments patrimoniaux de la Ville de Joliette et d’anecdotes de leur histoire pour écrire cinq nouvelles.

Il s’agit du bureau de poste, la maison Siméon-Alfred-Lavallée, l’Institut d’artisans et association de bibliothèque, le marché Bonsecours et le palais de justice.

Tout au long de l’été, il sera possible de lire les textes du projet « Conte-moi la pierre et la poussière » au centre-ville de Joliette, comme les textes ont été imprimés sur du vinyle autocollant et collés devant chaque bâtiment.