Crise du logement : Véronique Hivon demande la bonification de nouveaux logements abordables

La députée du Parti Québécois, Véronique Hivon, a demandé au gouvernement du  Québec de bonifier de façon importante ses ambitions quant à la construction de nouveaux logements abordables.

La porte-parole du parti en matière d’habitation souhaite également que Québec mette sur pied  un registre des loyers, vu la hausse fulgurante des prix, et qu’il s’assure que des services d’accompagnement sont accessibles dans  toutes les régions.

Dans certaines régions, notamment Joliette et Rawdon, le taux d’inoccupation atteint un plancher historique. Le parti propose de construire 5000 logements sociaux par année pendant 4 ans, en plus de demander que toutes les dépenses encourues par les villes pour faire face à l’urgence de la crise du 1er juillet soient remboursées par Québec et que, partout sur le territoire, le gouvernement s’assure que des services appropriés sont disponibles pour les ménages qui auront des besoins de logement.