Daniel Arsenault écope de la prison à vie

La victime Chloé Bellehumeur-Lemay était âgée de 22 ans.

Daniel Arsenault, un criminel de carrière écope d’une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 17 ans pour le meurtre de Chloé Bellehumeur-Lemay.

L’homme de 54 ans avait asséné un coup de couteau mortel à la victime lors d’un braquage dans un bar de Saint-Gabriel-de-Brandon en 2018.

L’accusé qui a plaidé coupable à des chefs de meurtre au second degré et d’incendie criminel a reçu sa sentence au palais de justice de Joliette.

Le soir du 1er juillet 2018, Arsenault s’était présenté dans l’établissement au moment de la fermeture pour braquer la caisse cagoulé et armé d’un couteau.

Il avait infligé une blessure mortelle à Chloé Bellehumeur-Lemay âgée de 22 ans en l’atteignant au cou.

L’accusé avait également allumé un incendie criminel sur les lieux pour tenter de camoufler son crime.

Il avait finalement été identifié à l’aide des images des caméras de surveillance alors qu’il avait retiré sa cagoule sur les lieux du crime.

Considérant la détention préventive, Arsenault pourrait déposer une demande de libération conditionnelle dans une quinzaine d’années.