Déclin de la langue française: Gabriel Ste-Marie appelle au changement

Alors que le dernier recensement effectué par Statistique Canada démontre une accélération du déclin de la langue française dans l’ensemble du pays, le député de Joliette au niveau fédéral, Gabriel Ste-Marie, appelle à un changement des politiques mises en place.

Dans une entrevue avec le Mon Joliette, M. Ste-Marie a avoué qu’il trouvait décourageant et inacceptable de voir la langue française perdre du terrain au profit d’autres langues comme l’anglais. Selon le dernier recensement de Statistiques Canada, le Québec a connu une baisse de 2,3 % de la proportion des personnes dont le français est la langue maternelle entre 2016 et 2021 afin de passer de 77,1 % à 74,8 %.

Alors qu’il considère que le gouvernement Trudeau n’agit pas à la hauteur de ses engagements en ce qui concerne la préservation de la langue française, le représentant de Joliette sur la scène fédérale pense que l’indépendance est encore une bonne option.

En attendant l’indépendance de la province, il propose notamment l’idée que la loi 101 devrait s’appliquer aux entreprises se retrouvant au Québec, mais qui sont sous juridiction fédrale telles que les aéroports. Ensuite, il a fait l’appel à des politiques plus fortes de la part du gouvernement de Justin Trudeau. Par exemple, il propose de laisser le gouvernement québécois s’occuper de l’immigration sur son territoire.