Dossier Ville de Joliette : le Centre des Congrès et son avenir

Photo: MRC de Joliette

À peine un mois après être entré en poste, le Mon Joliette s’est entretenu avec le nouveau maire de Joliette, Pierre-Luc Bellerose. Cinq enjeux seront à l’honneur au cours de la semaine, dont le premier, l’avenir du Centre des Congrès.

Sujet chaud des dernières années, le premier magistrat a fait savoir d’entrée de jeu qu’il s’attardera sur ce dossier attentivement en compagnie de son nouveau conseil, afin de connaître sa vision et ses orientations.

Pierre-Luc Bellerose

De nombreuses questions se posent en lien avec le Centre des Congrès. Outre le cahier de charges, qui n’avait trouvé aucun preneur lors de son dépôt, il y a également son emplacement.

À cette question, Pierre-Luc Bellerose estime que le centre-ville pourrait être une destination de choix, citant d’ailleurs au passage plusieurs exemples concrets.

Pierre-Luc Bellerose

Une décision à rendre rapidement

Cet épineux dossier devra être statué rapidement, puisque qu’il venait avec une subvention de 1,5 M$ du programme Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). Cette dernière se doit d’être dépensée avant un échéancier précis, sinon elle retourne au Conseil du trésor et non dans l’enveloppe de la région.

« Il y avait effectivement des échéanciers en lien avec cette aide de 1,5 M$. Cependant, en raison de la COVID, il y a eu des reports ainsi qu’une certaine latitude du ministère. Reste néanmoins que cela nous amène à prendre des décisions, afin de ne pas la perdre », précise toutefois le maire.

Rappelons qu’au départ, en août 2017, la Ville avait signé un protocole d’entente avec le Château Joliette pour sa construction. En mars 2018, via le programme FARR, Joliette recevait 1,5 M$ pour la construction du Centre des congrès, qui devait coûter au total 5,8 M$.

Toutefois, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation est intervenu dans le dossier, causant un arrêt dans les procédures, et ce, pour deux raisons : les aménagements du Château n’étaient pas conformes à ses exigences, de même que son contrat d’exploitation. La Ville a été contrainte de passer par des soumissions publiques.

Le 7 novembre 2019, la Ville mettait en ligne son appel d’offre pour la construction du Centre des Congrès. Lors de sa séance du conseil du 20 janvier 2020, la Ville adoptait le règlement d’emprunt 199 qui consistait à la construction d’un Centre des Congrès de 550 places assises et 900 en mode banquet, annexé à un complexe hôtelier de 120 chambres. La facture s’est élevée à 8,9 M$, une hausse de 3,1 M$ par rapport au montant initial.

À la fin de l’appel d’offres, le 7 février 2020, la Ville avait fait savoir que personne n’avait soumis sa candidature pour sa construction.