Ernesto Castro Roch souligne le manque de main-d’œuvre dans la circonscription de Rousseau

Courtoisie

Le candidat de Québec solidaire dans la circonscription de Rousseau, M. Ernesto Castro Roch, souligne qu’une pénurie de main-d’œuvre frappe la région. C’est dans ce contexte que lui et son parti proposent des pistes de solutions.

Dans le but de faciliter le retour volontaire des retraités au point de vue fiscal, Québec solidaire veut également soutenir les entreprises qui sont à la recherche de travailleurs immigrants en implantant des Carrefours locaux d’immigration. De plus, le parti orange ajoute que cette aide dans l’accueil et l’intégration doit aller de pair avec la francisation en entreprise. M. Ernesto Castro Roch a souligné que la lutte pour le français et l’accueil d’immigrants peuvent cohabiter et c’est pour cette raison que Québec solidaire voudrait y investir 200 millions de dollars.

Cependant, le candidat de Québec solidaire a spécifié que l’immigration n’est pas la solution à tout. « Il nous faut davantage de CPE, un chantier de 250 logements abordables mixtes, et de meilleures conditions pour tous nos travailleurs, par exemple, le salaire minimum à 18 $/h. »

Le manque de plan pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre a également des conséquences sur l’éducation des jeunes. Selon la Grappe Éducative de la MRC de Montcalm, un garçon sur deux et une fille sur trois ne complètent pas le secondaire. S’il est élu, le candidat de Québec solidaire s’engage à rassembler tous les acteurs du milieu à un Sommet local en éducation.