Grève du CN: Yves Perron se demande pourquoi on n’a pas fait de réserves de propane à l’avance

La grève des employés du CN est terminée. Les deux parties en sont arrivées à une entente mardi matin. Les activités reprendront mercredi à 6h.

On a dévoilé lundi un enregistrement d’une conversation radio entre un contrôleur et un chef de train. Le chef de train affirmait qu’il travaillait depuis plus de dix heures et que ce serait dangereux de continuer. Le contrôleur le menace de sanctions s’il ne continue pas à travailler. Le chef de train a finalement été suspendu.

Yves Perron, le député de Berthier-Maskinongé, joint sa voix aux manifestants et à celles des autres députés du Bloc québécois. Le parti demande entre autres au gouvernement fédéral de mettre en place des règles de sécurité accrues à la hauteur des attentes des travailleurs du CN.

Yves Perron se demande aussi comment ça se fait qu’il n’y a pas eu de plan d’urgence ou d’avis de faire des réserves de propane, alors que la date de la grève était connue depuis des semaines. Il dénonce aussi l’Alberta qui en fait un argument pour vouloir développer un pipeline au Québec.

La biométhanisation pourrait aussi aider à réduire la dépendance au propane.