Inauguration des installations de la Clinique d’investigation gériatrique ambulatoire

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière (CISSS) a procédé mercredid à l’inauguration des nouvelles installations de la Clinique d’investigation gériatrique ambulatoire (CIGA). La cérémonie s’est déroulée en présence de représentants de la Fondation Santé Sud de Lanaudière, de plusieurs partenaires et donateurs ainsi que des membres de l’équipe interdisciplinaire de gériatrie. 

Les travaux d’aménagement ont nécessité un investissement de 2,7 millions $, dont un montant de 800 000 $ provient des dons recueillis par la Fondation Santé Sud de Lanaudière dans le cadre de sa Grande Campagne de financement. 

Auparavant située à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur, la clinique a récemment été relocalisée dans de plus grands locaux mieux adaptés au Centre multiservices de santé et de services sociaux Claude-David, à Repentigny. 

La CIGA évalue les causes de différentes problématiques fréquentes de santé physique ou cognitive chez les personnes âgées et met en place un plan d’intervention dans le but d’optimiser leur autonomie fonctionnelle et leur qualité de vie : perte d’autonomie, troubles cognitifs et aptitude à gérer ses biens et sa personne, chutes, gestion des médicaments, etc. Elle travaille également en partenariat avec les autres spécialités pour évaluer, aider à la décision et préparer, le cas échéant, les personnes âgées devant subir une intervention ou des traitements spécialisés. 

Environnement spécialisé et adapté 

En plus de doubler la superficie de la clinique, le nouvel emplacement permet d’y regrouper des professionnels en ergothérapie, en physiothérapie, en nutrition, en neuropsychologie, etc. De plus, l’équipe médicale est en croissance constante depuis 2015, 4 gériatres s’étant ajoutés à l’équipe de 5 omnipraticiens dédiant leur pratique aux soins aux personnes âgées.

La CIGA reçoit des personnes âgées vulnérables dont l’état requiert un suivi essentiel pour maintenir leur bien-être, soutenir leurs proches aidants et ainsi favoriser leur maintien à domicile. 

Les nouvelles installations sont dotées d’une salle d’évaluation en ergothérapie, d’une salle de physiothérapie, d’un local d’examen en soins infirmiers, d’une salle de réunion et de plusieurs bureaux de consultation médicale.