Interdiction de fumer sur les terrains et stationnements des établissements de santé

À compter du 1er janvier, une nouvelle étape sera franchie dans la région pour un air pur, propre et à l’abri des méfaits du tabagisme.

Il sera interdit de fumer et de vapoter à l’extérieur des installations du CISSS de Lanaudière, ce qui inclut les terrains, les stationnements, les jardins et les balcons.

Les installations du CISSS de Lanaudière comprennent les hôpitaux, les CHSLD, les CLSC, les centres de réadaptation, les centres de protection de l’enfance et de la jeunesse, les centres de services ambulatoires en santé mentale et les GMF universitaires de Saint-Charles-Borromée et Repentigny.

La règle typique du « neuf mètres autour des portes » s’étend donc à l’ensemble des terrains des installations du CISSS-Lanaudière. Des dérogations seront toutefois accordées à la clientèle adulte et aînée en hébergement.

Dans les installations dont le CISSS n’est pas propriétaire ou locataire exclusif, la Loi concernant la lutte contre le tabagisme s’applique (interdiction de fumer à l’intérieur et dans un rayon de 9 mètres de toute porte, fenêtre ou prise d’air communiquant avec l’intérieur des lieux).

Dans le but de permettre une transition harmonieuse vers un CISSS sans fumée, la période du 1er janvier au 30 avril 2020 sera consacrée à la sensibilisation et à l’information, et ce, tant auprès des membres du personnel et des médecins, qu’auprès de la clientèle. Ainsi, aucune sanction ne sera appliquée pendant cette période de sensibilisation.