La construction résidentielle en ébullition dans Lanaudière

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec a présenté ses projections pour 2020. On prévoit dans Lanaudière 3 555 mises en chantier, une hausse de 5% par rapport à 2019. Cela comprend 785 logements individuels, 270 jumelés et en rangée et 2 500 appartements, le secteur qui connait la plus forte hausse.

Seulement quatre régions administratives devraient connaître une croissance de la construction résidentielle l’année prochaine. Celle de l’Abitibi-Témiscamingue arrive en tête, avec une hausse des mises en chantier prévue de 13 %. Les régions de Lanaudière (+5 %), Laval (+4 %) et la Mauricie (+2 %) sont les autres où l’on observera une augmentation de l’activité de construction.

Les autres régions administratives devraient accuser un repli des mises en chantier en 2020. Les plus fortes diminutions sont attendues dans les régions de l’Estrie (-13 %,) de l’Outaouais (-13 %), du Bas-Saint-Laurent (-15 %) et du Saguenay–Lac-Saint-Jean (-18 %).