La Presse dénonce la MRC de Montcalm: la réplique du préfet

Sainte-Marie Salomé. Photo: André Pinsonneault

Dans la semaine du 6 janvier, La Presse a publié une série d’articles dévastateurs dénonçant la manière dont on fait du développement résidentiel dans Lanaudière et particulièrement dans la MRC de Montcalm, affirmant que les municipalités de la région contribuent au problème de l’étalement urbain.

La MRC de Montcalm nous a fait parvenir une lettre ouverte en réplique aux articles de La Presse, signée par le préfet, Pierre La Salle. La voici dans son intégralité:

Un schéma d’aménagement pensé par les Montcalmois et pour les Montcalmois!

La semaine dernière les médias montréalais tiraient à boulets rouges sur le schéma d’aménagement et de développement de la MRC de Montcalm. En effet, ils sont nombreux, la direction de la CMM en tête, à y avoir vu le fléau de la prochaine décennie : l’étalement urbain. Certains sont même allés jusqu’à faire des liens avec les feux qui sévissent en Australie.  Et quoi encore…

La MRC de Montcalm, soucieuse de la bonne entente qu’elle a toujours entretenue avec ses différents voisins, est étonnée et déçue que l’échange avec ses partenaires ne se soit pas réalisé par l’entremise des canaux habituels, mais plutôt sur la place publique. Une meilleure compréhension de la réalité de notre territoire aurait certainement apaisé les différents points de vue.

Nous sommes d’avis que cette attention médiatique négative ne rend pas justice à la qualité de cet outil de planification qui a nécessité presque sept années de travail. Étant principalement orientées sur l’empiètement de la zone agricole, ces critiques ont malheureusement eu pour effet de discréditer l’ensemble des autres mesures urbanistiques prévues au document.

Dans certaines parutions, il avait été avancé qu’une superficie de 336 hectares en zone agricole ferait l’objet d’une demande d’exclusion. Nous tenons à préciser que cette demande, qui touchera 8 des 10 municipalités de la MRC, concerne seulement 65 hectares de terre agricole cultivée et 30 hectares boisés et impropres à l’agriculture, et ce, dans le cadre de la consolidation de notre parc industriel régional. Au surplus, le travail fait par la MRC, les échanges avec le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et celui de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation auront permis de justifier ces demandes et de prioriser leur localisation sur les terrains présentant le moindre impact pour l’agriculture. En tout, c’est 0,0036% de notre zone agricole permanente qui serait potentiellement affectée à d’autres vocations.

Il faut comprendre que la MRC de Montcalm est un territoire essentiellement rural ; la réalité agricole nous est familière parce que les agriculteurs sont des concitoyens, des conseillers, voire des maires et mairesses de nos municipalités. Ces liens tissés serrés entre le monde municipal et rural sont visibles dans le Plan de développement de la zone agricole (PDZA) adopté en 2017 par la MRC. Ce plan, coécrit avec le monde agricole, concorde avec le schéma d’aménagement qu’aucun ne voit comme la pierre tombale de l’agriculture « périmétropolitaine ». En fait, de 1991-2012, alors que nos voisins de la MRC Les Moulins, membre de la CMM, perdaient 70 hectares de leur zone agricole, la MRC de Montcalm accroissait la sienne de 418 hectares.

Par un travail acharné de ses membres et des dizaines de rencontres avec les ministères, la MRC de Montcalm a répondu aux attentes gouvernementales, y compris « l’orientation 10 » qui vise le contrôle du développement dans les MRC limitrophes de la CMM. Nous avons notamment :

  • déterminé deux pôles principaux de services et d’équipement;
  • identifié des espaces à redévelopper et à requalifier à des fins résidentielles dans les périmètres d’urbanisation;
  • augmenté la densité à l’intérieur des périmètres d’urbanisation;
  • permis les commerces régionaux uniquement dans les deux pôles principaux;
  • dirigé une part importante de la croissance vers les périmètres d’urbanisation;
  • limité le développement à l’extérieur des périmètres d’urbanisation.

Les élus ont aussi travaillé d’arrache-pied pour que le schéma d’aménagement reflète la réalité de notre territoire: une région diversifiée, rurale, villageoise et urbaine, forte d’une activité agricole dynamique et croissante, riche en patrimoine humain et naturel.  Ils ont aussi travaillé pour que soit reconnue l’importance d’un développement réfléchi permettant à nos milieux de vie de demeurer dynamiques face au développement effréné de la couronne métropolitaine qui, par effet centrifuge sur l’emploi et le commerce, menace la vitalité de nos noyaux urbains et villageois qui sont pour certains à plus de 75 km de Montréal. 

Afin de respecter les demandes et les attentes de nos citoyens qui nous ont fait confiance depuis de nombreuses années, la MRC de Montcalm considère qu’il est dorénavant temps de tourner la page, de réaliser les différentes étapes subséquentes à la mise en œuvre de son schéma d’aménagement et de développement et de travailler tout aussi fort pour poursuivre sa démarche afin de mener à terme ses objectifs. Notre regard et nos actions seront donc portés sur l’avenir et nous agirons ensemble toujours dans l’optique de servir notre population.

En conclusion, j’ajouterais que les Montcalmoises et les Montcalmois que nous avons le privilège de représenter sont des gens fiers.  Fiers du modèle de développement durable qui régit notre territoire. Le gouvernement, la ministre des Affaires municipales en tête, l’a reconnu en permettant l’adoption de notre schéma d’aménagement et de développement révisé en novembre dernier. Elle a reconnu la diversité et la variété des approches en développement qui se font présentement dans notre région et dans beaucoup de régions au Québec.  Elle a reconnu aussi, par le fait même, que nous n’avons pas à être soumis à la tutelle partiale et intéressée de nos puissants voisins pour que notre vision responsable de l’aménagement de notre territoire soit valable.

Pierre La Salle

[ajax_load_more single_post="true" single_post_id="14511" single_post_order="previous" single_post_target="#post-wrapper" post_type="post" pause_override="true"]