La résistance contre l’aérodrome de Saint-Roch-de-l’Achigan s’affiche

La résistance contre le projet d’aérodrome à Saint-Roch-de-l’Achigan continue de prendre de l’ampleur. Cinq grandes bannières ont été déployées aux abords de l’autoroute 25. Ces bannières interpellent directement le premier ministre Justin Trudeau. 

Rappelons que tout ce qui concerne le transport aérien est de juridiction fédérale et que le gouvernement canadien pourrait même passer par-dessus le gouvernement provincial pour imposer ce projet d’aérodrome. Le projet pourrait accueillir 150 avions, trois écoles de pilotage et 75 hangars.

Il s’agit du même groupe de promoteurs qui souhaitaient implanter un aérodrome à Mascouche. Devant la colère des citoyens, ils se sont rabattus vers ce terrain situé sur le Ruisseau des Anges Sud, en face du magasin de meubles JC Perreault.

La prochaine étape est le référendum consultatif qui se tiendra le 11 août. Toutefois, ce référendum n’a aucune portée légale et les promoteurs pourraient très bien en ignorer les résultats.

Marcel Papin, d’UPA-Lanaudière, a une solution toute indiquée pour les promoteurs: