Lanaudière, le baromètre de la province pour Éduc’alcool

À tous les deux ans, Éduc’alcool conduit un sondage sur les habitudes de consommation des Québécois. Selon son directeur général Hubert Sacy, Lanaudière fait office de région baromètre pour l’ensemble de la province.

En entrevue avec le O103,5, il a souligné que les habitudes de consommation des Lanaudois sont les mêmes que la moyenne québécoise, que ce soit en termes de fréquence de consommation, de quantité consommée ou du pourcentage de consommateurs dans la région.

Hubert Sacy

Toutefois, deux statistiques ressort de cette étude. Tout d’abord, les Lanaudois sont plus nombreux que la moyenne québécoise à avoir conduit un véhicule après avoir consommé de l’alcool (44% contre 40%) et sont moins nombreux à croire qu’ils se feront intercepter par un barrage policier (41% contre 48%). Cette dernière est d’ailleurs le premier déterminant de la conduite avec les facultés affaiblies, comme l’explique M. Sacy.

Hubert Sacy

Des formations pour les serveurs

En plus d’augmenter le nombre de barrages policiers, le directeur général d’Educ’Alcool demande au gouvernement de rendre obligatoire la formation « Action-Service » aux serveurs d’établissements licenciés. Il rappelle que la province fait piètre figure à ce sujet.

Hubert Sacy

Enfin, M. Sacy a révélé que les deux tiers des Québécois n’ont pas changé leurs habitudes de consommation durant la pandémie, que 14% l’ont réduit et que 18% d’entre eux l’ont augmenté. Ces ont donné trois explications à cette réponse, soit qu’il n’y avait rien d’autres à faire, que l’alcool était plus accessible et qu’ils utilisaient l’alcool comme une médication pour soigner leur stress et leur angoisse.

Les résultats du sondage

  • Les habitudes de consommation :La fréquence de consommation d’alcool des Lanaudois suit avec précision la moyenne québécoise.
    • 60 % des résidents de la région consomment une boisson alcoolisée une fois par semaine ou plus, ce qui représente exactement la moyenne québécoise ;
    • Les buveurs consomment en moyenne 2,2 verres par semaine, soit exactement la moyenne au Québec ;
    • 85 % des Lanaudois ont affirmé avoir bu de l’alcool au cours des 12 derniers mois contre 84 % au Québec ;
    • Tout comme dans le reste du Québec, ils sont 17 % à estimer que leur consommation nuit à leur santé physique ;
    • Ils sont aussi 8 % à estimer que leur consommation d’alcool nuit à leur vie sociale (c. 7 %) ou à leur vie familiale (c. 9 %).
  • La consommation excessive : Les Lanaudois rejoignent la moyenne québécoise des consommateurs d’alcool dans ce domaine.
    • , tout comme la moyenne québécoise ;
    • 55 % des consommateurs d’alcool de la région ont consommé de façon excessive au moins une fois au cours des 12 derniers mois soit deux points de plus que le reste du Québec (53 %).
  • La conduite et l’alcool :Les conducteurs de la région sont toutefois plus nombreux que la moyenne québécoise à avoir conduit après avoir consommé de l’alcool.  
    • 44 % d’entre eux affirment avoir conduit un véhicule après avoir bu (c. 40 % au Québec) ;
    • 9 % d’entre eux ont conduit un véhicule après avoir consommé de l’alcool au-delà de la limite permise ce qui correspond à la moyenne québécoise de 8%.
  • Conduite automobile et surveillance routière : Les résidents de la région sont bien moins nombreux que la moyenne québécoise à croire qu’il est probable de se faire intercepter par un barrage policier en matière d’alcool.
  • 41 % ont cette perception (c. 48 % au Québec) ;
  • 18 % des conducteurs ont vu un barrage policier dans la région au cours de la dernière année (c. 19 % au Québec) alors que 16 % en ont traversé un (c. 15 % au Québec).
  • L’alcool et le cannabis : Les Lanaudois mélangent moins alcool et cannabis que dans les autres régions du Québec.
    • 22 % des habitants de la région consomment du cannabis; c’est un point au-dessus de la moyenne québécoise (21 %) ;
    • 23 % de ceux qui consomment à la fois de l’alcool et du cannabis (5 % de la population de la région) mélangent les deux substances toujours ou souvent, ce qui est en deçà de la moyenne québécoise (28 %) ;
    • 21% des Lanaudois consomment alcool et cannabis ce qui est supérieur à la moyenne québécoise (19%).