L’ancien maire de L’Assomption fait appel de son verdict de culpabilité

Photo: Radio-Canada

Jean-Claude Gingras, l’ancien maire de L’Assomption, fera appel de son verdict de culpabilité. Il avait été reconnu le 10 octobre dernier d’entrave à la justice et d’intimidation à l’égard d’une personne associée au système judiciaire.

Selon les informations du Journal de Montréal, son avocat, Me Robert Bellefeuille, affirme que les directives du juge aux jurés ont été inadéquates.

Les représentations sur la peine sont en cours présentement. Celles-ci s’étendent sur plusieurs journées. Cette saga judiciaire est donc loin d’être terminée.