L’APTS se mobilise à Joliette pour des solutions en protection de la jeunesse

Des membres de l’APTS ont manifesté hier devant le centre jeunesse de Joliette dans le cadre d’une semaine nationale d’action en protection de la jeunesse afin de dénoncer la surcharge de travail et la détresse psychologique des intervenants.

L’APTS Lanaudière a aussi installé les mots « surcharge, pénurie et épuisement » sur certaines artères principales des villes de Joliette, Terrebonne et Repentigny afin de sensibiliser la population lanaudoise à la détresse vécue par les membres.

À quelques jours du dépôt du rapport de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, présidée par Régine Laurent, l’APTS rappelle la nécessité d’améliorer les conditions de travail pour mettre fin à l’exode du personnel dans ce secteur crucial du réseau de la santé et des services sociaux.

Pour l’APTS, toute amélioration des services offerts aux enfants et aux familles nécessitera de meilleures conditions de travail pour mettre fin à cette pénurie de main-d’œuvre imposant une tension énorme au réseau.