Le DPCP porte en appel l’arrêt des procédures contre l’ex-maire Robitaille

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a décidé mardi d’aller en appel sur l’arrêt des procédures dans le dossier de l’ancien maire de Terrebonne Jean-Marc Robitaille

L’annonce est tombée alors que les procédures judiciaires ont été interrompues le 18 octobre dernier en raison de « l’intégrité judiciaire ». L’ancien maire de la ville de Terrebonne était accusé de corruption et d’abus de confiance. Il est accusé d’avoir aidé à obtenir des contrats publics en échange de pots-de-vin.

L’ancien maire et trois autres personnes avaient été arrêtés par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) en 2018, mais les procédures ont été arrêtées sur les ordres de la juge responsable du dossier à l’époque. La juge avait été très critique du travail des enquêteurs et des procureurs.