Le prédateur de la Rive-Nord plaidera coupable

Éric Gauvreau-Paquette, accusé par rapport à des gestes de nature sexuelle commis envers des adolescentes autour des pistes cyclables de Mascouche et de Terrebonne, était de retour au Palais de justice de Joliette ce vendredi.

Son avocat, Serge Raby, a annoncé qu’il y aurait éventuellement disposition dans ce dossier. Cela veut dire que l’accusé plaidera prochainement coupable à plusieurs des faits reprochés.

Par contre, il y a du travail à faire sur le résumé des faits. Éric Gauvreau-Paquette est en désaccord avec certains des éléments des faits qui lui sont reprochés. Son avocat travaillera de concert avec la Couronne afin d’en arriver à une version commune des faits.

Ce n’est donc qu’une question de temps avant qu’Éric Gauvreau-Paquette ne plaide coupable et qu’on en arrive ensuite à une sentence.

Son avocat sera de retour en Cour le 17 février pour faire le point. La présence de l’accusé ne sera pas requise à ce stade des procédures.