Les proches aidants et les accompagnateurs de nouveau permis dans les hôpitaux lanaudois

À compter d’aujourd’hui, la présence de proches aidants sera permise dans tous les secteurs du Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL) ainsi qu’à l’Hôpital Pierre-Le Gardeur (HPLG). Des accompagnateurs seront également autorisés sous certaines conditions.

Les personnes proches aidantes qui sont autorisées en centre hospitalier sont celles qui offraient ou doivent offrir une aide ou un soutien significatifs pour répondre à des besoins et contribuer à l’intégrité et au bien-être d’un proche.
Un accompagnateur est une personne significative qui offre un soutien ponctuel à un proche durant sa visite ou son séjour en centre hospitalier.
Consignes générales
• Les aidants et les accompagnateurs devront appliquer les mesures de prévention des infections en vigueur, soit :
o Le lavage des mains en entrant et en sortant de l’installation;
o Le port du masque ou du couvre-visage pour toute la durée de la présence dans l’installation;
o Le respect de la distanciation physique.
• Aucun proche aidant ou accompagnateur ayant reçu un diagnostic de COVID-19 confirmé, en investigation ou symptomatique ne sera admis; tous secteurs confondus.
• L’aide et le soutien significatifs pourront être offerts par plus d’une personne proche aidante ou accompagnatrice auprès d’une même personne. Toutefois, une seule personne proche aidante ou accompagnatrice à la fois pour une même plage horaire est autorisée, pour un maximum de 4 personnes par période de 24 heures.
Salles d’urgence
• Les accompagnateurs sont limités à une personne par usager lors de visite à la salle d’urgence, à moins que cela ne soit requis médicalement;
• Les accompagnateurs en salle d’urgence peuvent être temporairement interdits en cas de fort achalandage.

Cancérologie
• Dans le contexte où le secteur de la cancérologie demeure une zone froide et où un triage des usagers et du personnel est en vigueur afin d’assurer la protection des usagers atteints de cancer, l’accès est limité aux usagers sous traitement à la clinique d’oncologie;
• L’accès aux accompagnateurs y est limité, à moins que cela ne soit requis médicalement (exemples : trouble cognitif, aide à la mobilité, etc.).
Obstétrique
• Toutes les mesures raisonnables sont mises en place afin de favoriser la présence du second parent ou d’un accompagnateur à l’accouchement (incluant la césarienne) et lors du séjour postnatal.
Néonatalogie
• Toutes les mesures raisonnables sont mises en place afin de favoriser la présence des parents, s’ils ne présentent pas de symptômes de la COVID-19.
Pédiatrie
• Toutes les mesures raisonnables sont mises en place afin de favoriser la présence des parents, s’ils ne présentent pas de symptômes de la COVID-19.
Visites en soins palliatifs/fin de vie
• Les visites sont permises pour des raisons humanitaires pour les personnes en soins palliatifs et en fin de vie.