Meurtre à Mascouche: Benoît Cardinal accusé de meurtre non-prémédité

Photo: Facebook

Même si un grand réseau médiatique a sorti la nouvelle plus tôt ce matin, ce n’est qu’à 11h53 précisément que Benoît Cardinal est apparu devant le juge au Palais de justice de Joliette pour être formellement accusé du meurtre non-prémédité de sa conjointe, Jaël Cantin.

L’homme est apparu en chaise roulante, menotté, le teint pâle, l’air hagard, cheveux longs et barbe.

Une ordonnance de non-publication a été émise concernant l’identité de ses six enfants. Il lui sera aussi interdit de communiquer avec eux pendant sa détention, ainsi qu’avec certains membres de la famille de la victime.

On apprenait aussi plus tôt ce matin que Benoît Cardinal venait de démissionner de son emploi au sein des Centres jeunesse de Laval vendredi dernier. Selon les informations de TVA Nouvelles, il aurait échangé des messages texte à caractère explicite avec une mineure fréquentant le centre jeunesse. Il aurait d’abord été suspendu le temps d’effectuer une enquête interne avant que son congédiement ne soit officialisé.

Il y avait tout un déploiement médiatique au Palais de justice de Joliette alors que des représentants de l’ensemble des grands médias nationaux étaient présents, y compris une rare apparition des réseaux de télévision anglophones dans la région.

Nous ne sommes qu’au tout début d’un long processus judiciaire. S’il est reconnu coupable, Benoît Cardinal écopera automatiquement d’une peine de prison à vie. La période avant d’être admissible à une libération conditionnelle varie alors entre 10 et 25 ans.

[ajax_load_more single_post="true" single_post_id="14371" single_post_order="previous" single_post_target="#post-wrapper" post_type="post" pause_override="true"]