Rétro mai et juin 2019: deux meurtres et début de la saga de l’aérodrome de Saint-Roch-de-l’Achigan

MAI

7-Lancement du nouveau site d’actualités régionales MonJoliette.com

8-Meurtre de Francis Turgeon à Repentigny, abattu devant une résidence. Il était récemment sorti de prison. Wesley McKenzie, un proche des Hells Angels, a été arrêté quelques jours après. Il subira son enquête préliminaire en janvier.

12-Meurtre d’Éric Chabot à Terrebonne. Il aurait assuré la sécurité dans le passé pour le clan Rizzutto. Il a d’ailleurs été agent de sécurité pour la Garda. C’était un père de cinq enfants. 

24-La Presse fait sa une avec l’entreprise joliettaine Vegkiss, accusée de fraude alimentaire. Ils auraient changé les étiquettes de caisses de brocolis « Le Géant Vert » provenant des États-Unis pour mettre des étiquettes « Produit du Canada ».

24- deux morts dans l’écrasement d’un avion ultra-léger à Saint-Cuthbert, quelques minutes après le décollage. Une perte de contrôle serait en cause.

JUIN

3-Des employés noirs ne peuvent plus travailler au premier étage du Centre Alphonse-Rondeau de Lanoraie. Un résident atteint de démence est trop raciste et cela compromet la sécurité des employés. 

5-Arrestation de Gilles Croze, le bourreau de Lanaudière. Il aurait sévi dans plusieurs régions pendant cinq décennies contre des femmes et des enfants. Près d’une soixantaine de chefs d’accusation pèsent contre lui. Il revient en Cour le 8 janvier

7-Une adolescente de 14 ans est retrouvée inanimée dans la rivière L’Assomption à Saint-Côme. C’est une sortie scolaire qui a viré au drame.

10-On apprend que les promoteurs derrière le projet de l’aérodrome de Mascouche voudraient s’établir à Saint-Roch-de-l’Achigan. C’est le début de la saga qui mobilisera l’actualité pendant tout l’été. Le 25, une rencontre publique houleuse se déroule à l’église. Le 27, les élus de la région tiennent une conférence de presse, affirmant qu’ils ne veulent rien savoir de ce projet.

13-L’école religieuse L’Accord de la Mission de l’Esprit Saint à Saint-Paul perd son permis d’enseignement. Il n’y avait pas assez d’enseignants qualifiés. Le permis était normalement valide jusqu’en 2021. Par la suite, à l’automne, l’émission J.E. levait le voile sur de l’enseignement illégal qui se faisait à Anjou et Joliette. Les membres du groupe religieux connaissent présentement des démêlés judiciaires car ils refusent de fournir le nom des élèves fréquentant leurs établissements au Ministère de l’éducation.