Saccage à St-Calixte: le cas est devant la Régie du logement

Photo: Facebook Nathalie Duchesne

Les locataires qui auraient causé pour plus de 100 000$ de dégâts à une maison de Saint-Calixte ont de nouveau fait la une du bulletin de nouvelles de TVA lundi soir.

La propriétaire s’est présenté à la Régie du logement à Joliette hier pour tenter d’obtenir une expulsion d’urgence. En effet, les locataires auraient endommagé la structure de la maison et celle-ci représenterait un danger pour eux. La cause a été prise en délibérée et une réponse devrait être donnée prochainement.

Le reporter de TVA Yves Poirier s’est de nouveau présenté à la résidence et a demandé aux locataires où ils iraient s’ils étaient expulsés. Ceux-ci ne le savent pas et dénoncent la méchanceté envers eux sur les réseaux sociaux. Selon différentes publications sur Facebook, ils se feraient insulter dans les rues de Saint-Calixte et on aurait même refusé de les servir dans des commerces.

Leurs photos circulent abondamment sur les groupes Spotted à Rawdon et à Sainte-Julienne pour prévenir les autres propriétaires de ne pas leur louer.

Cette histoire rappelle une autre affaire similaire survenue dans la région, cette fois du côté de Sainte-Marcelline-de-Kildare. Le locataire avait aussi une entente de location avec option d’achat.

Dans ce cas-ci, Alain Rousseau avait finalement été expulsé. Sauf qu’en quittant, il est parti avec tout ce qu’il pouvait, laissant une structure pratiquement vide. Il a par la suite reçu des accusations criminelles de méfait. Deux jours de procès ont déjà eu lieu. La troisième journée de procès se déroulera à la fin février.