Spectacles : Les Cowboys Fringants préfèrent attendre

Dans une entrevue avec le Journal de Montréal, les Cowboys Fringants ont indiqué qu’ils préfèrent attendre avant de retrouver des spectateurs dans les salles de diffusion du Québec.

Le groupe repentignois, malgré leur désir de retourner sur les planches, attendront avant de retrouver les projecteurs, mentionnant que leur spectacle est trop festif pour les mesures sanitaires en vigueur.

Jean-François Pauzé, guitariste du quatuor, a fait savoir que les Cowboys Fringants regarderont la situation du côté des festivals cet été, mais qu’en salles, cela ne valait pas la peine pour le moment.

Enfin, les Repentignois sont d’ailleurs en nomination à deux reprises aux prix Juno, qui auront lieu le dimanche 16 mai prochain. Leur film, L’Amérique Pleure, prendra l’affiche dans 70 salles au Québec, le 9 avril prochain.