St-Félix-de-Valois: début des travaux de construction de la nouvelle caserne de pompiers

On a procédé ce jeudi avant-midi à l’inauguration officielle du chantier de construction de la nouvelle caserne de pompiers de Saint-Félix-de-Valois.

La Ministre des Affaires municipales et de l’habitation, Andrée Laforest, a procédé à cette annonce, accompagnée par la Ministre du Tourisme et députée de Berthier, Caroline Proulx, et la mairesse, Audrey Boisjoly.

Sur place se retrouvaient plusieurs membres des forces policières et des pompiers, ainsi que le député fédéral de Berthier-Maskinongé, Yves Perron.

Il s’agit d’un projet de 3,6 millions de dollars, auquel le gouvernement a apporté une aide financière de 2,1 millions de dollars. Sans cette aide, le projet n’aurait pas été possible.

La caserne actuelle a été bâtie en 1965. Elle a été agrandie en 1994 mais ne répond plus aux besoins de la municipalité. Il y a des problèmes de structure, d’infiltration d’eau, de moisissure et un manque d’espace. Les nouvelles normes demandent aussi à ce qu’il y ait un local de décontamination. Il n’était pas possible d’agrandir de nouveau la caserne, l’emplacement ne s’y prête pas.

St-Félix-de-Valois étant une municipalité en pleine croissance, les pompiers ont un grand besoin d’espace. On a donc anticipé les besoins pour les 50 prochaines années.

La nouvelle caserne comportera cinq bureaux administratifs, un garage pouvant accueillir six véhicules, un local de décontamination pour les habits de combat (de nouvelles maladies détectées chez les pompiers à cause des gaz qu’ils respirent amène de nouvelles normes exigeant la présence d’un tel local), des vestiaires et une salle de coordination des mesures d’urgence.

La Sûreté du Québec aura aussi droit à un local polyvalent de 1000 pi2, ce qui permettra d’avoir une présence policière dans le Sud de la Matawinie. Il y aura aussi un bureau privé pour permettre des rencontres avec les citoyens sur rendez-vous. Il n’y aura toutefois pas des policiers en permanence sur place.

Les travaux ont débuté il y a un mois et devraient se terminer en décembre. Pour ce qui est de l’ancienne caserne, elle sera soit démolie ou rénovée pour accueillir des bureaux de la voirie.