Terrebonne: l’instinct maternel sauve la vie de son bébé grippé

Photo: Effet Papillon

Le temps des Fêtes aurait pu se terminer tragiquement pour une famille lanaudoise de Terrebonne. Le soir de Noël, le petit James, âgé à peine d’un mois, a commencé à présenter quelques symptômes de la grippe.

Selon le Journal de Montréal, Stéphanie Bélanger et Marco Parente ont décidé de l’amener le lendemain à l’Hôpital de Montréal pour enfants. Après avoir passé dix heures à l’urgence, le médecin les retourne à la maison en leur suggérant de surveiller sa température.

Les parents auraient aimé plus de tests et de suivi. Au réveil, l’état du petit James se dégrade: teint bleuté, refus de manger, peau froide au toucher. Étant donné que le médecin les avait retournés à la maison, le père a crû bon de donner un bain au bébé et de laisser passer plus de temps avant de retourner à l’hôpital.

La mère était toutefois à ce moment très inquiète. Elle a appelé le 911. Les ambulanciers ont transporté James à l’hôpital Pierre-Le Gardeur alors qu’il avait la respiration laborieuse et saccadée. Deux heures de plus, et les parents affirment qu’il ne survivait pas.

James a été transporté à Sainte-Justine où il est aux dernières nouvelles intubé et sous respirateur, mais en vie.

Stéphanie Bélanger suggère aux autres parents de faire confiance à votre instinct et jugement de parent. C’est cet instinct qui l’a poussée à composer le 911 et qui a sauvé la vie du petit James.

La grippe peut être une maladie dangereuse et mortelle, surtout pour les personnes vulnérables comme les nourrissons. Le meilleur moyen d’éviter la propagation de cette maladie à ces personnes vulnérables est de se faire vacciner et d’inciter les autres autour de soi à se faire vacciner pour atteindre le plus haut taux de vaccination possible.

Lorsque les taux de vaccination dépassent les 90%, les taux de propagation de la maladie deviennent très faibles et les possibilités de contagion pratiquement anéantis.