Une conductrice de 22 ans de Saint-Lin-Laurentides pourrait faire face à la justice à la suite d’un grave accident

Courtoisie

Une conductrice de Saint-Lin-Laurentides pourrait faire face à des accusations en lien avec une collision survenue mardi après-midi.

Les policiers de la MRC de Montcalm de la Sûreté du Québec ont été appelés vers 15 h 45 pour une collision sur la route 158 à la hauteur de la rue Goodbody à Sainte-Sophie.

Selon le porte-parole de la SQ, Nicolas Scholtus, une conductrice de 22 ans aurait dévié de sa voie avant d’entrer en collision avec un véhicule utilitaire sport.

La conductrice a été transportée au Centre hospitalier de Sacré-Cœur à Montréal pour des blessures graves qui ne mettent toutefois pas sa vie en danger. Un homme de 52 ans et une femme de 49 ans, qui étaient à bord du VUS, ont quant à eux été transportés au Centre hospitalier de Saint-Jérôme pour des blessures mineures.

La conductrice de 22 ans, originaire de Saint-Lin-Laurentides, pourrait faire face à des accusations en lien avec l’utilisation d’un téléphone cellulaire.

La route 158 avait été fermée le temps de l’opération de remorquage. L’enquête se poursuit dans ce dossier.