Une meurtrière trans spécialiste de la cavale ne sera pas transférée à Joliette

Jamie Boulachanis, à l'époque où elle s'appelait encore John.

Jamie Boulachanis, la meurtrière trans spécialiste de la cavale et de l’évasion, ne sera finalement pas transférée au Centre de détention pour femmes de Joliette. Elle est détenue présentement à Port-Cartier où elle subit du harcèlement et de l’intimidation.

Jamie Boulachanis s’est rendue en Cour pour procéder à cette demande de transfert, mais le juge a affirmé que les établissements pour femmes au Canada ne permettent pas actuellement d’accueillir des détenues avec un risque aussi élevé d’évasion. À l’époque où elle était encore John Boulachanis, elle a tué un de ses complices à Rigaud en 1997.