Visé par l’UPAC, Louis-Charles Thouin se retire du caucus de la CAQ

Selon le Journal de Montréal, l’Unité permanente anticorruption a formellement ouvert une enquête sur Louis-Charles Thouin.

Deux sources ont confirmé au Journal de Montréal que l’UPAC a décidé de donner suite à une plainte déposée par une entreprise concurrente. Elle portait sur le fait que M. Thouin, alors maire de Saint-Calixte de 2010 à 2017, avait utilisé son rôle pour avantager la SPCA Lanaudière-Basses Laurentides, dont il a été administrateur et président.

En conférence de presse cet après-midi, François Legault a indiqué que M. Thouin a quitté le caucus de la CAQ d’un commun accord avec le premier ministre.

François Legault

L’UPAC a pour sa part refusé de donner plus de détails, mentionnant, par l’entremise de son porte-parole, Mathieu Galarneau, garder ses enquêtes le  plus confidentiellement possible.