Yves-François Blanchet de passage à Repentigny

Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, Monique Pauzé, députée de Repentigny et André Bélisle, président cofondateur de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) et initiateur de la Déclaration d’urgence climatique Photo: Caroline Mireault

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, était de passage à la Marina de Repentigny ce jeudi matin. Il était accompagné par la députée de Repentigny, Monique Pauzé, ainsi que d’André Bélisle, président cofondateur de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) et initiateur de la Déclaration d’urgence climatique à laquelle plus de 350 municipalités ont adhéré.

Il demande à Justin Trudeau d’intervenir auprès de Donald Trump de cesser ses recours contre la Californie. Donald Trump veut faire interdire le système de bourse du carbone entre la Californie et le Québec.

Monique Pauzé en a profité pour rappeler l’opposition du parti face à l’élargissement de l’oléoduc Trans Mountain: « Les Québécois ne veulent pas payer le quart d’une facture estimée à 14 milliards pour un projet de pipeline dans l’Ouest qui servira exclusivement à l’exportation par la côte du Pacifique du pétrole le plus sale au monde. »

Monique Pauzé, députée de Repentigny
Photo: Caroline Mireault