Yves Perron demande des mesures pour réduire la pénurie de main-d’œuvre

Le député sortant et candidat dans Berthier-Maskinongé, Yves Perron, réclame des mesures concrètes du gouvernement canadien pour réduire la pénurie de main-d’œuvre vécues par les entrepreneurs de la circonscription.

Ayant convié les médias pour à  l’entreprise Les pliages Maskinongé, il presse notamment le gouvernement de remanier la PCRE pour qu’elle cible uniquement les secteurs et les travailleurs qui en ont encore besoin, tout en la suspendant pour les autres secteurs, sans l’abolir, afin de pouvoir la relancer au besoin.

De plus, l’équipe du Bloc croit qu’il faut faire passer l’exemption de gains de revenu d’emploi ou de travail indépendant de 5000 $ à 6000 $ aux fins de calculs du  Supplément de revenu garanti.

Enfin, M. Perron a fait savoir que le Bloc propose de réduire la fréquence de production des études d’impact sur le  marché du travail que doit soumettre l’employeur et que les données biométriques soient contrôlées  à l’arrivée au pays et non dans le pays d’origine.